Gardner Henry Sweet (1812-1883)

Il est né le 19 avril 1812, à West Brome, Bas Canada. Son grand-père s’était établi dans cette région vers 1798 après avoir quitté, avec sa famille, l’État de New York.

Vers 1843, Gardner loue l’ancienne ferme de John Church, à Churchville. Il demeure dans la maison en brique, la « Old Church Tavern » et ouvre un magasin général dans une bâtisse de bois située en face de la maison. Vers 1849, il quitte cet endroit et achète l’ancien hôtel de Calvin C. Kathan, une bâtisse en bois de deux étages, laquelle était située sur le présent site de l’hôpital BMP. Il demeure à l’étage avec sa femme Clara Call et son fils Channing et ouvre un magasin général et un débit de boisson au rez-de-chaussée.

Puis en 1854m il est nommé maître de poste et ouvre un bureau de poste dans le magasin général. Le bureau de poste est alors nommé Sweetsburg, du nom de M. Sweet. Ce petit hameau, d’abord appelé Churchville, deviendra officiellement Sweetsburg en 1875, lorsque le village de Sweetsburg sera incorporé.

En 1860, il construit, de l’autre côté de la rue, une grande bâtisse en brique de deux étages dans laquelle il déménage le magasin général et le bureau de poste. Cet édifice sera plus tard la propriété de la famille Boright, puis hébergera pendant plusieurs années la Clinique Médicale Brome-Missisquoi. Aujourd’hui nous pouvons toujours admirer cet édifice historique situé au 1005 rue Principale. M. Sweet, en plus d’être maître de poste, commerçant et hôtelier, sera juge de paix pendant 20 ans et également entrepreneur.

Lors de la construction du palais de justice en 1860, l’entrepreneur choisi par le gouvernement connaît des difficultés financières, et M. Sweet est alors choisi pour terminer le projet. Il avait été également le plus important contributeur dans la construction de la première église anglicane en 1857.

En 1866, son épouse Clara décède. Le cœur brisé, Gardner Sweet remet aussitôt sa démission de maître de poste, mandate un ami pour liquider ses affaires et quitte sans avertissement la région. Pendant plusieurs mois, personne ne saura où se trouve M. Sweet, puis on apprend qu’il est rendu aux États-Unis. Il s’établit finalement à Colorado Springs, Colorado, où il décède le 3 avril 1883.