Jacob Ruiter (1772-1840)

Né en 1772 près de Pittstown dans l’État de New York, Jacob Ruiter, un loyaliste, vint au Canada avec sa famille lors de la Révolution Américaine. Ils s’installent d’abord au Manoir Caldwell (Clarenceville) puis près de la baie Missisquoi, aujourd’hui Philipsburg.

Vers 1794, son père travaille comme agent de terres et il donne à Jacob des terres dans le canton de Dunham et cela comprend les terres où se trouve Cowansville.

À l’été 1798, il part seul localiser ses terres et construit un abri temporaire sur le site actuel où se trouve la résidence de personnes âgées, le Manoir Cowan, sur la rue Principale, Cowansville. Il retourne auprès de sa famille à Philipsburg pour l’hiver.

Au printemps 1799, il repart vers son nouveau foyer, mais cette fois, avec sa femme, sa fille et un nouveau-né. Voyageant à dos de cheval, ils suivent le sentier qu’il avait marqué sur les arbres, l’automne précédent. En arrivant, il construit une cabane de bos rond sur la rive sud de la rivière Yamaska, près du pont actuel de la rue du Sud.

En 1800, il construit un moulin à farine et à scie, près de sa cabane, et l’endroit devient connu sous le nom de Ruiter’s Mill. Les gens des régions environnantes utiliseront ce moulin pendant plusieurs années. En 1805, il nomme l’endroit Nelsonville en l’honneur de l’amiral anglais, Lord Nelson, décédé durant la bataille navale de Trafalgar.

Jacob Ruiter avait épousé Eunice Freeman et ils eurent 12 enfants. Leur fils, Philip, né le 29 mars 1804, serait le premier enfant blanc à être né à Cowansville. Jacob Ruiter est décédé en 1840.

Il est le premier colon à s’être établi à Cowansville.