Peter Cowan (1817-1880)

Né en 1817, de descendance écossaise, Peter Cowan arrive à Nelsonville avec son frère, Andrew, en 1836. Tous les deux sont des marchands de Montréal, malgré leur jeune âge. Peter connaît déjà bien la région car, étant amant de la pêche sportive, la région de Nelsonville fait partie de son territoire de pêche préféré.

En 1839, il construit (au coin des rues du Sud et William) l’Eureka Block dans lequel il opère un magasin général. Dans cette même bâtisse, il ouvre, le 6 février 1841, un bureau de poste. Le premier maître de poste est H. Barney, mais celui-ci démissionne le jour de l’ouverture. Peter Cowan devient, le 7 février 1841, le deuxième maître de poste et il le demeurera jusqu’au 29 avril 1861.

Parfois, le courrier destiné à Nelsonville se rend par erreur au village de Nelson dans le Haut Canada. Lors d’une réunion des gens de la place, il est décidé que le bureau de poste se nommera Cowansville, d’après le nom du maître de poste. Peu à peu, les gens commenceront à nommer le village Cowansville même si le nom légal demeurera Nelsonville jusqu’au 1er janvier 1876.

Pendant cette période, en plus d’être commerçant et maître de poste, Peter Cowan est aussi greffier de la Cour du Circuit pendant 16 ans.

Puis, en 1864, il est nommé shérif du District judiciaire de Bedford, poste qu’il occupera jusqu’à son décès.

En plus d’occuper plusieurs portes civils, il mène aussi une carrière militaire. En 1837, il est capitaine d’une compagnie de volontaires formée par lui, adjudant du 2e Bataillon de la Milice de Missisquoi en 1847 et major du même bataillon en 1863.

Il contribua financièrement à la construction de plusieurs bâtisses dont l’église anglicane, l’église congrégationaliste et l’ancien Palais de Justice.

Il était marié à Jane Elizabeth Hackett et ils ont eu trois enfants. Peter Cowan est décédé à Cowansville le 18 mai 1880 à l’âge de 63 ans.